L'écran cinéma


 

Quelle taille ?


Il a fallu attendre la TVHD et le Blu-Ray pour que la vidéo numérique de votre salon rivalise vraiment avec la pellicule 35 mm du cinéma, et comme tout le monde vous rêvez évidement d'un écran monumental.

Vous avez tous un écran de PC sous les yeux, alors imaginons pour l'exemple un écran de 17'', cela nous donne une diagonale utile d'environ 391 mm, (largeur 31 cm - hauteur 23 cm). Le "pitch" (taille d'un triplet RVB) est aux environs de 0.28 mm, cela signifie que nous pouvons afficher 800 x 1024 triplets RVB. Jusque-là rien de nouveau, maintenant mesurons la distance à laquelle nous regardons cet écran ! Si vous vous trouvez à plus 40 ou 45 cm, et l'image est nette, à moins de 30 Cm vous commencez à apercevoir la structure de l'écran et à partir de 80 Cm l'écran parait trop petit !

Pour notre cinéma privé, nous souhaitons évidement respecter le principe d'immersion comme il est défini par la norme THX et nous choisissons l’écran le plus large possible. Mais attention avec les résolutions HD et Full HD il faut surveiller la taille de vos pixels ! L’œil humain perçoit des pixels  les 1,5 x 1,5 mm à une distance de trois mètre particulièrement s’ils sont bien séparés par un quadrillage noir.

 

Avec un projecteur 16/9 HD de 720/1280 pixels

Base d'écran de 1,80 m - Hauteur 1,01 m - Distance spectateur 3 m
Taille des pixels du projecteur  = 1,40 x 1,40 mm

Avec un projecteur 16/9 Full HD de 1080/1920 pixels

Base d'écran de 2,40 m - Hauteur 1,35 m - Distance spectateur 3 m
Taille des pixels du projecteur  = 1,25 x 1,25 mm


Avec des pixels de cette taille une distance de 3 m est tout juste suffisante pour que nos yeux ne puissent pas les voir clairement les pixels, l’image aura théoriquement une netteté convenable.

Mais nous continuons a regarder des films qui ne sont pas enregistrés dans un format HD, prenons comme exemple une image au format 4/3 enregistrée sur un DVD PAL est de 576 x 800 pixels, ou encore un DIVX avec une résolution de 400x 600 pixels. Dans les deux cas, tous les pixels supplémentaires pour adapter l'image vidéo au format du projecteur sont obtenus par calcul et la qualité de l'image dépend donc de toutes les étapes entre la lecture de DVD et l'affichage.

 

Type de projecteur
16/9 HD 16/9 Full HD
Base de l'écran  
1,80 m 2,40 m
Hauteur de l'écran 1,01 m
1,35 m
Distance spectateur 3 m
3 m
Format d'image du projecteur
1280 x 720 px
1920 x 1080 px
Taille des pixels du projecteur
1,40 x 1,40 mm 1,25 x 1,25 mm
Format image du DVD 19/9
800 x 576 px
800 x 576 px
Recalcul L et H  DVD >  projecteur 1,6  - 1,25
2,4 - 2,22
Taille du pixel original du DVD 2,25 x 1,75 mm 3,00 x  2,34 mm
Format image du DIVX 600 x 400 px
600 x 400 px
Recalcul L et H  DIVX >  projecteur 2,13  - 1,8
3,2 -  2,7
Taille du pixel original du DIVX 3,00 x 2,52 mm
4,00 x 3,37 mm


En comparant la taille des pixels des vidéos à ceux que du projecteur (tableau du haut) vous constatez que si vous avez uniquement des sources en haute définition et un projecteur Full HD, vous pouvez sans problème utiliser l’écran de 2,40 m avec une distance de 3m. Lorsque vous regardez un DVD (prétend donner une qualité cinéma) vous aurez très certainement un léger manque de netteté pas trop gênant, mais avec un DIVX (400 x 600 pixels) le meilleur des zooms numériques ne pourra produire une image vraiment nette.


Mais Il est donc possible de visionner des DVD ou éventuellement  des formats moins bons sur grand écran avec une base de 1,80 m en HD (720p) ou en Full HD (1080e) pourvu d’utiliser un non scaler (zoom numérique) pour recalculer l’image.
 

Pour résumer, la taille des pixels réels du projecteur doit rester en dessous de 1,5 x 1,5 mm pour une distance de 3 m, et les pixels du film (avant traitement) en dessous de 3 x 3 mm.


Et pour finir étudiez bien la fiche technique du projecteur pour savoir s'il à la possibilité de produire la taille d'image souhaitée à la distance de projection voulue, un zoom optique peut souvent être très utile !


J’ai aussi fait le formulaire Excel Cinéma pour vous amuser avec tous ces calculs


Pour mieux comprendre le fonctionnement du zoom numérique lisez la page scaller


 

Types d’écran


Il existe des écrans rigides ou souples (à enrouler), réfléchissants semis réfléchissants ou mats, avec ou sans bords noirs, il faut donc savoir ce qui correspond à vos besoins.
 

Fixe ou enrouleur

 

L'écran rigide a bien entendu l'avantage de rester droit et de ne jamais déformer l'image, mais les bons systèmes à enrouleurs ne posent pas trop de problèmes de ce point de vue et sont évidement plus pratique à camoufler lorsqu'ils ne sont pas utilisés. Il existe aussi des écrans a enrouleur « auto-tenseurs » (généralement motorisé) qui sont équipés de parties élastiques capable de maintenir la toile sous tension.

 

Bords noirs


Pour les bords noirs, il n'y a pas d'hésitation possible. Regarder les deux images ci dessous:
 

 


L'image qui est entourée du cadre noir parait plus contrastée (la façade de la maison parait plus claire, le ciel plus lumineux), et lors d'une projection les imperfections de l'optique produisent toujours un léger halo autour de l'image, grâce aux bords noir ce halos devient invisible. L’idéal serait d'avoir des rideaux noirs comme au cinéma pour délimiter avec précision la surface utile de l'écran pour chaque format d'image.
 

Surface


Avant de vous décider sur le choix de votre écran, lisez aussi la page lumière, parce que c'est la surface de l'écran associée à la puissance lumineuse du projecteur qui détermine la luminosité de votre image!


Les toiles d'écran peuvent être dans quatre familles distinctes avec les caractéristiques suivantes :

 

Type de toile Mate  Semi nacrée  Nacrée  Métallisée
Coeff.. de réflexion dans l'axe 1 1.2 1.5
Perte de luminosité à 45° 15% 25% 50% 80%


En général il faut préférer l’écran blanc mat (Coefficient. de réflexion dans l'axe =1), il a pour lui l'avantage de réfléchir la lumière de façon homogène dans toutes les directions et d'être souvent le moins cher.

Un écran semis réfléchissant (Coéf.. de réflexion dans l'axe de 1.2 à 1.4) peut éventuellement être envisagé si vous votre local n’est pas assez sombre (lumière parasite ou murs trop clairs) il enverra un peu plus de lumière vers les spectateurs et un peu moins vers les murs proches.

L'écran réfléchissant (Coéf.. de réflexion dans l'axe de 1.5 et plus) est à proscrire à cause de son fable angle de vision, il ne présente d'intérêt que pour les conférenciers qui ne peuvent pas éteindre la lumière dans la salle.


 

         


 Retour a l'acceuil