La norme THX

 


Le THX n’est pas un système de codage mais une norme de qualité pouvant s’appliquer aux systèmes de reproduction sonore ayant comme ambition de recréer un « espace » sonore réaliste.

La partie audio de la norme THX est décrite à la page THX Audio.

Au fil des années cette norme a aussi inclus tout un volet pour définir les qualités minimales pour l'image. Puis avec le développement du home-cinéma une version domestique de la norme THX a aussi vu le jour. Je vais détailler ici les points essentiels du volet vidéo de cette norme.

 

 


 

La taille de l'image


Le critère pour choisir la taille de son image est le principe d'immersion. En fait si l'on veut être au cœur de l'action, il faut que l'angle que représente l'écran dans le champ visuel du spectateur soit suffisamment grand.


Taille nini et maxi de l'ecran pour une distance de 3 m en Home-THX
Base
Hauteur
Diagonale
min.
max.
min.
max.
min.
max.
37%
73%
19% 41%
39%
84%
1,11 m
2,19 m
0,57 m
1,23
1,17 m
2,52 m


Taille nini et maxi de l'ecran pour une distance de 3 m en THX cinema
Base
Hauteur
Diagonale
min.
max.
min.
max.
min.
max.
60%
90%
33% 51%
-
-
1,80 m
2,70 m
1,00 m
1,53
-
-


La qualité de l'image des DVD est à peine suffisante pour permettre la dimension maximale de la norme, le Blu-Ray permet même de dépasser la taille maxi de l'écran de se rapprocher des normes du cinéma.

 

La géométrie de l'image


Les normes THX imposent aussi un control de la taille et de la géométrie de l'image, celle-ci doit toujours utiliser la plus grande surface possible de l’écran sans déformer les proportions de l’image d’origine (donc avec des bandes noires si nécessaire).

 

Il ne doit pas non plus apparaître de déformation en trapèze due à un placement du projecteur en dehors de l’axe perpendiculaire à l’écran.

 

L’écran lui-même ne doit pas provoquer de déformations dues à un défaut de planéité (c’est un défaut fréquent des écrans à enrouleur)

 


La luminosité  et le contraste

 

La puissance de la lampe du projecteur et la qualité de l'écran doivent permettre d’afficher des blancs éclatant sans pour autant éblouir les spectateurs.

De même les noirs doivent être très poussés pour obtenir un bon contraste, dans ce but une salle THX a normalement des murs sombres (pas forcement noirs) pour éviter que la lumière provenant de l’écran ne soit réfléchie par les murs de la salle et perturbe la qualité des noirs.

Un écran avec un léger pouvoir réfléchissant peut aussi aider à garder un bon contraste en envoyant moins de lumière vers les murs proches


Le rendu des couleurs


La Colorimétrie c’est le respect des couleurs de la vidéo vis-à-vis de l'original. Chaque étape de la fabrication du film, peuis le master jusqu'à la copie de projection doit être soumise à des contrôles rigoureux afin de garantir la justesse des couleurs. Pour le cinéma numérique le projecteur nécessite périodiquement un control de ses réglages



  Le rapport signal/bruit.

 
Le rapport signal/bruit est obtenu par comparaison entre le signal maximum de la vidéo et les bruits électriques que produit l'appareil pendant l'absence de signal (qui sont souvent les limites de la méthode de numérisations). Plus le signal bruit est fort, moins les noirs seront profonds et plus l'effet de neige sera visible.


La définition.

 

La définition d'une image peut se faire dans le sens de la hauteur et de la largeur. Une grande confusion règne entre le nombre de lignes affichables et le nombre de points par ligne


(PS: Je n’ai pas encore trouvé de valeurs chiffrées pour tous les points de ce chapitre)

 

         


 Retour a l'acceuil