Le spectacle sonore

 
 

Recréer un spectacle sonore réaliste

 

Il existe depuis de années un grand nombre de standards de reproduction sonore plus évolués que la simple stéréophonie, leur objectif commun est de simuler ou de reconstituer un espace sonore réaliste tout autour d’un ou plusieurs auditeurs. Ces systèmes ont hérité au fil du temps des techniques utilisées au cinéma je cite : le Dolby Surround (Version I et II), le Dolby Digital (5.1 et ES) et le DTS (5.1 et EX). Seul le format SACD, développé pour remplacer notre traditionnel CD audio et reproduire un son de très Haute Définition sur plusieurs canaux, a connu un développement purement audiophile.

 

En règle générale, on part du principe que le spectateur est assis face à une « scène » où se déroule l'action (comme dans un concert par exemple), tous ces standards multicanaux ont donc en commun la possibilité de reproduire cette « scène sonore » avec un groupe de trois enceintes placées à l'avant et occupant moins d’un quart de l’espace entourant les spectateurs. Pour accroître encore le réalisme on reproduit aussi un " espace sonore " grâce à plusieurs enceintes supplémentaires disposées à l’arrière ou sur les côtés.


dominicains%20eglise%2003.jpg

Concert aux Dominicains de Guebwiller

Même si nos facultés pour localiser un son provenant de l'arrière son peu précises, il est évident qu’une limitation à deux (ou trois) canaux pour reproduire les trois quart de l’espace entourant les spectateurs ne permet qu'une approximation assez grossière de l’acoustique d’une salle de concert. Pour cette raison les systèmes professionnels ont toujours utilisé plusieurs groupes d’enceintes pour mieux de répartir le son provenant de chaque canal arrière. Aujourd’hui, la possibilité de disposer de trois canaux arrière améliore un peu le réalisme des ambiances sonore, même dans les cas où le canal arrière central n'est obtenu que par un traitement astucieux des deux autres canaux arrière réellement disponibles.


Pour ceux qui doutent encore de l'importance de la reproduction réaliste de l'espace sonore, je les invite à écouter un concert dans une salle qui est vraiment réputée pour son acoustique, comme la Philharmonie de Berlin ou mieux encore, mon lieu de concert préféré, les Dominicains de Guebwiller .L’acoustique de cette église a été décrite comme le « stradivarius de l’art vocal » par Paul Agnew le directeur des Arts Florissants après son passage en 2010 ! (J’invite aussi tous les ingénieurs du son de nos chaines de TV à venir a Guebwiller et d’ouvrir leurs oreilles, parce que la plupart sont incapables d’enregistrer et de reproduire la musique classique dans les rares émissions qui en proposent encore)


Dans tous les cas de figure il est fortement conseillé de reproduire la totalité des sons graves sur une (ou mieux, plusieurs) enceinte(s) spécialisée(s), cette technique permet d’améliorer nettement la qualité du rendu des sons graves. De plus les enceintes des voies avant et suround seront ainsi soulagées de la reproduction des sons les plus graves et pourront donc avoir une taille beaucoup plus modeste, ce qui affine normalement leur rendu des sons dans le registre medium.

  

Les pages de ce site internet vous donnerons toutes les informations nécessaires pour mieux comprendre le fonctionnement d’un système Home-Cinéma, et vous expliqueront comment optimiser votre installation pour profiter vraiment d'un véritable spectacle visuel et sonore chez vous.


 

 

         


 Retour a l'acceuil