L'isolation acoustique du local




L’isolation concerne uniquement l’énergie transmise par les parois aux pièces voisines. Cette énergie est pratiquement indépendante du caractère plus ou moins absorbant des revêtements du local. Le local idéal est évidement bien isolé acoustiquement pour ne pas gêner les voisins et pour pouvoir profiter d'un silence permettant de mettre en évidence les détails sonores les plus infimes.


Les deux types de transmission du bruit

normale contre les bruits aériens est obtenue en dotant la salle de murs épais et en scellant minutieusement tous les orifices susceptible de laisser passer les ondes sonores : joint étanches aux portes et aux fenêtres, portes massives (ou doubles portes), fenêtre à double vitrage spécial acoustique, aération avec des chicanes etc....

 

La notion de bruit solidien ou d’impact apparaît clairement dans le dessin ci dessous. Le plus connu est le bruit des chaussures du voisin du dessus. Pour le réduire de façon importante, les tapis ou la moquette sont très efficace, pour un parquet en bois (ou en stratifié) il existe des revêtements souples de 5 à 6 mm d'épaisseur capable de diminuer ce bruit de 20 dD.

 

Les mesures efficaces contre les bruits solidiens ne réduisent presque pas la transmission des bruits aériens, comme ceux produit par vos enceintes.

 

Transmission du son dans les locaux
 


  A - source de bruit aérien
B - source de bruit solidien ou d’impact
1 - transmission aérienne directe
2 - réflexion (produisant la réverbération, les échos)
3 et 7- transmission aérienne indirecte
4 - transmission latérale d’un bruit aérien
5 - émission d’un bruit d’impact
6 - transmission d’un bruit d’impact

 

Isolation des portes


La porte est une ouverture et donc un point à bien isoler. La différence entre une porte isolante et une porte légère peut atteindre 40 dB ! Plus la porte est lourde moins elle est excitée par les vibrations sonores. Elle doit être équipée de joints qui empêchent l’air (et donc les sons) de passer autour. Pour une salle dédiée au home-cinéma, rien ne vaut un sas comme au vrai cinéma.


 

Isolation des fenêtres


De nombreux fabricants proposent des systèmes complets avec double ou triple vitrage. La pose par un professionnel est recommandée. L'isolation reste limitée à 40 dB environ. Pour aller plus loin, il faut passer aux doubles fenêtres avec double vitrage (2 châssis séparés par 10cm). Des volets très lourds peuvent aussi améliorer un peu l'isolation vers l'extérieur.


 

Traitement de la tuyauterie


La tuyauterie est un des principaux vecteurs de transmission des vibrations dans un bâtiment. Nous n’aborderons pas le problème des bruits induits par la tuyauterie elle-même (bruits de cavitation, robinets...). Il faut désolidariser complètement les tuyauteries des cloisons et fermer les ouvertures avec de la mousse isolante, puis fixer les tuyaux avec des colliers spéciaux équipés d’amortisseurs en caoutchouc. Les nouvelles tuyauteries en plastique transmettent moins les bruits que les tuyaux en métal.


Chauffage


Pour les installations en cours de conception, l'idéal est de choisir soit de l’air pulsé avec un échangeur, soit un radiateur électrique. Si non c’est toujours le problème des tuyaux.

 

Gaines de ventilation


Dans le cas d’une pièce entièrement fermée (cave, local dédié), cette ventilation est indispensable pour recycler l’air, assurer le chauffage ou climatisation. Les bruits d’air peuvent être réduits en utilisant des gaines de très grande section, cela réduit la vitesse du flux pour un débit identique. On peut aussi placer des absorbants acoustiques dans les angles de la gaine (en feutre ou tissu, car il vaut mieux éviter la laine de verre). L’isolation vis-à-vis de l’extérieur passe par l’insertion de silencieux qui utilisent des chicanes (4 à 10) en matériaux absorbants.



Conclusion:


Pour obtenir les meilleurs résultats, dignes d'une installation professionnelle, il faut prévoir certains de ces aménagements dès la construction de l'immeuble. Il est même possible de construire une salle dans une enceinte plus grande en évitant tout contact rigide entre l’enceinte extérieure et les parois de la salle, c'est la technique utilisée pour les studios de prise de son ou les laboratoires de mesures acoustiques.

 

Il est très difficile d’améliorer l’isolation phonique d’un local existant sans entreprendre des travaux très importants. Une fois que l'on a amélioré ce qui est raisonnablement possible,  la meilleure solution consiste à créer une bonne acoustique combinée avec des enceintes très détaillées ce qui vous donnera une écoute vivante et dynamique et vous aurez ainsi une impression de grande puissance sonore sans forcément trop augmenter le volume.



 

 


 Retour a l'acceuil