La correction acoustique

 


Votre installation HI-FI ou home-cinéma ne peut produire de très bons résultats que si le local d'écoute a une acoustique convenable, même le système le plus performant ne peut pas améliorer l'acoustique d'un local et sera donc limité par les performances de celle-ci ! Comme il est difficile de l'évaluer précisément l'acoustique d'un local sans appareil de mesure, la majorité des amateurs de home cinéma ou de HI-FI préfère hélas ignorer cette situation.

La bonne nouvelle est qu'un salon de taille moyenne (de 16 à 25 m2) suffisamment meublés (c.a.d. beaucoup plus qu'un canapé et une paire d'enceinte et tapis) a souvent une acoustique à peu près correcte pour la reproduction HI-FI sur 2 enceintes.

La mauvaise nouvelle

La mauvaise nouvelle pour la reproduction en 5.1 il vous faut une acoustique un peu plus neutre, ce sont les canaux arrière que vous devez entendre plutôt que la réflexion du son des canaux avant, plus votre local sera grand, plus cela sera difficile à réaliser.


Voilà peut être pourquoi vous découvrez avec horreur que le résultat d'écoute dans votre salon n'est pas du tout à la hauteur des performances théoriques de votre matériel alors que vous avez peut être dépensé une petite fortune pour cet équipement !

 

A partir de là il y a deux cas de figure qui nécessitent chacune une acoustique un peu différente.


 

la stéréo


Le principe est de reconstituer une scène sonore avec deux enceintes suffisamment rapprochées pour obtenir une "image" sonore sans "trou central". L'ambiance acoustique, est reproduite à l'avant par les deux enceintes, mais pour les autres directions, c’est l'acoustique de votre local qui complètera l’ambiance sonore. Pour cela elle doit être suffisamment réverbérante pour être audible mais en même temps suffisamment neutre pour ne pas trop modifier l'acoustique enregistrée sur la piste sonore que l'on tente de reproduire.

 


L'expérience montre que la disposition des enceintes et de l'auditeur aux sommets d'un triangle équilatéral dans un local ou le temps de réverbération est compris entre 0.7 et 0.9 sec sur la plus grand partie du spectre sonore donne les meilleurs résultat, si la courbe de réverbération ne décroît que légèrement entre 100 Hz et 5000 Hz on atteint même la perfection. Mais cette perfection n'est malheureusement accessible qu'a un seul auditeur placé au sommet du fameux triangle !

 

le multi canal (donc le 5.1 ou 6.1)


Pour augmenter la zone d'écoute optimale dans les salles de cinéma les techniciens qui aménagent ces salles ont été les premiers à utiliser une voie centrale permettant d'écarter d’avantage les enceintes G et D sans risque de voire apparaître le "trou central". Plus tard ils ont ajouté les canaux arrière dont l'objectif principal est de recréer un "champ acoustique diffus" naturel, Aujourd'hui il est possible d'enregistrer pour une bande son cinéma jusqu'a 5 canaux avants et 3 canaux arrières plus un canal d'effets spéciaux (infra-grave) réellement indépendants, c'est le format SDSS dans sa version la plus élaborée, à la maison nous avons aussi un format standard qui est le 5.1 (ou 6.1).

 

 


L'acoustique du local doit être le plus neutre possible afin de ne pas modifier l’ambiance acoustique simulée à partir du son des voies principales ou réellement enregistrée. Dans tous les cas le résultat idéal est obtenu avec un temps de réverbération homogène à toute les fréquence de l’ordre à 0.7 Sec ou un peu mois

D'ou la nécessité, (dans les deux cas de figure stéréo ou 5.1). de connaître au moins approximativement le temps de réverbération de son local et éventuellement de corriger celui ci.

 

L'erreur à ne pas faire !


Les Emails que vous m'envoyez montrent à l'évidence que ceux qui ont essayé de traiter leur local à l'aveuglette ont souvent obtenu un local beaucoup trop absorbant dans l'aigu avec pour résultat, un temps de réverbération trop court dans l'aigu, et trop élevé dans le grave c’est la plus mauvaise acoustique que vous puissiez obtenir.

Les sons graves prennent alors trop d'ampleur et étouffent le médium, les aigus sont immédiatement absorbés de nombreux détails disparaissent (par ex. le parole devient inintelligible). C'est très exactement ce qui arrive lorsque l'on aménage son local en multipliant les surfaces molles qui n'absorbent efficacement que les aigus ! Par exemple avec des tapis posés sur la moquette, ou des rideaux en velours épais sur tous les murs, des plafonds recouvert de "boites à oeufs" etc...

 

Comment évaluer les qualités

    acoustiques d’un local ?


Si le temps de réverbération est trop long le son devient confus, s'il est trop court, le son semble étouffé, terne.

L'oreille: fermez les yeux, tapez dans vos mains et écoutez... Si le son est prolongé comme dans un couloir votre pièce est trop réverbérante surtout dans le médium. Si le son résonne un peu comme dans une salle de bain vous avez trop de réverbération dans l’aigu. Si le son est étouffé très rapidement comme dans une chambre à coucher, la pièce est absorbante (c'est presque le but recherché en home-cinéma, mais c'est probablement trop absorbant dans l'aigu)

La méthode de Sabine: Pour déterminer l'acoustique de votre local avec la méthode de Sabine il vous faut un bon mètre pour tout équipement de mesure et mon formulaire "Excel Acoustique v3.xls" que vous pouvez télécharger sur ce site. Ce n'est pas aussi précis qu'avec un appareil de mesure informatisé moderne, mais c'est à la portée de tous, à condition de posséder un PC avec le programme Excel de Microsoft

Les appareils de mesures: Pour un résultat parfait, il faut forcément utiliser des appareils de mesures complexes et plutôt coûteux, c'est la solution professionnelle qui est utilisée pour la mise au point des salles de spectacles.


 

Comment modifier l'acoustique du

    local


Les qualités (ou les défauts) acoustique d’une salle sont exprimés surtout par son temps de réverbération et l’importance de ses résonances. Ces paramètres sont déterminés par le volume du local, sa forme, le rapport des matériaux absorbants et réfléchissants couvrant ses surfaces et son ameublement. Dans presque tous les cas il est impossible de modifier le volume ou la forme du local, il nous reste donc comme seul moyen d'action de modifier l'ameublement ou les proportions et les qualités des matériaux absorbants et réfléchissants constituant les décors. Dans certains cas il faut même faire appel à des panneaux acoustiques ou à des résonateur pour éliminer certaines résonances gênantes.


Ces panneaux sont répartis en quatre grandes familles:

 

Panneaux absorbants
Panneaux réfléchissants
Panneaux vibrants
Panneaux à perforations
+
Résonateur de Helmholtz
(Le résonateur de Helmholtz est un outil permettant d’atténuer les résonances sur des bandes de fréquences étroites. )


Au travail ! Il faut commencer par tracer un plan sur lequel on dessine les meubles de la salle pour faire un inventaire complet, en tenant compte du nombre de personnes qui y écouterons de la musique. Puis grâce à "Excel Acoustique.xls" vous utilisez la méthode de Sabine pour calculer le temps de réverbération. Vous pouvez aussi calculer les premières résonances du local et quelques autre paramètres utiles,

 

La seconde étape consiste à modifier l’inventaire que vous avez introduit dans Excel acoustique pour simuler les corrections que vous souhaitez apporter au local (traitement des murs, tapis, panneau acoustique, etc..). L’étape finale consiste à réaliser les travaux nécessaires pour concrétiser votre correction acoustique.


 

Plus d'informations sur les panneaux acoustiques

 

téléchargez "Excel Acoustique.xls Version 3" ici



 


 Retour a l'acceuil