Histoire du son

 


  LES ORIGINES

 

  500 av. JC.: 

 

Pythagore à réalisé les premières expériences sur des cordes vibrantes, il à montré qu'il existe un lien entre la longueur de la corde sa tensions et la note qu'elle produit. Il a déterminé des valeurs pour les intervalles entre les notes de musique.


 

  330 av. J.-C.: 

 

aristoteles.jpgArist

ote s’intéressa au phénomène de l’écho, pensant qu’il était dû à une réflexion des sons. Ces divers travaux permirent aux Grecs puis aux Romains de dégager les bases de l’acoustique architecturale, qu’ils appliquèrent à la construction de leurs théâtres et amphithéâtres. Se fondant sur l’expérience, ils établirent plusieurs principes élémentaires comme l’édification de parois de protection contre les bruits extérieurs, la construction de murs derrière la scène, afin de favoriser la réflexion des sons proférés par les acteurs, ou encore la disposition des gradins en forme d’hémicycle.


 

  200 av. JC:. 

 

Chrysippe a trouvé des analogies entre les ondes sonores et les ondes à la surface de l'eau, il a défini la notion d'onde comme la propagation d'une déformation périodique du médium sans qu'il y ait déplacement de celui ci.

 

Vers l'an 0:


L'architecte romain Vitruv étudie le son dans les théâtres et détermine que les principaux défauts sont un temps de réverbération trop long et des échos dus à des réflexions sonores.

 

   De 1600 à 1700

 
  1615: 

 

Gianfranco Sagredo montre qu'une cloche ne produit pas de son dans un récipient où il à fait le vide, il ne donne pas d'explication correcte.

 

  1630: 

 

Marin Mersenne utilise un canon comme source de signal sonore et lumineux pour déterminer la vitesse du son. Il montre que celle ci est indépendante de la distance et de la puissance mais la vitesse de 450 m/s est trop grande. Il quantifie l'expérience de Pythagore en utilisant des cordes tendues de plus de 5 m pour pouvoir compter les vibration, le résultat trouvé montre que la hauteur du son est inversement proportionnelle à la longueur de la corde et proportionnelle à la racine carré de la tension.




  1670:


Le mathématicien, physicien et astronome Christian Huygens interprète le son comme phénomène ondulatoire et formule le principe des fréquences harmoniques.

hyugens.jpg

  1673: 

 

Athanasius Kircher démontre à l'aide d'ondes sonores que les plafonds voûtés sont capables de focaliser le son, et invente le principe d'amplification acoustique des pavillons 

 

  1680: 

 

Joshua Walker fait de nouvelles mesures de la vitesse du son avec une précision de l'ordre de 20 %

  

 

   De 1700 à 1800

  
  1701: 

 

J. Sauveur observe sur des cordes tendues des formations de "ventre" et interprète le phénomène comme des vibrations harmoniques, il montre qu'elles sont des multiples entiers de la vibration fondamentale. Il explique qu'un son complexe est constitués d'une superposition de la "fondamentale" et de plusieurs harmoniques. 

 


  1710: 

 

Encoer un mathématicien, physicien et astronome Isaac Newton détermine théoriquement la vitesse du son avec une précision de - 16  %.

newton.jpg

  1711: 

 

Le trompettiste anglais John Shore invente le diapason accordé à 440 Hz, ce sera l'outil d'une normalisation des fréquences. 

 

  1727: 

 

L. Euler décrit les ondes stationnaires dans les tuyaux d'orgue (fondamentale et harmoniques).

 

  1738: 

 

César François Cassini (Académie des Sciences) détermine encore une fois expérimentalement la vitesse du son avec une grand précision à 332 m/s. 
 

  1747: 

 

J. d'Alembert étudie la propagation des ondes sur les cordes vibrantes. 

 

  1759: 

 

L. Euler publie l'équation de la propagation des ondes sur une surface plane, la variante tridimensionnelle suit de prés. 

 
  1787: 

 

E. F. F. Chladni étudie les motif provoqué par les vibrations de plaques solides sur lesquelles il à déposé une fine couche de sable (motifs de Chladni). et publie son livre "L'acoustique".


chaldni%20paterns.jpg

 

  vers 1800: 

 

L'écossais John Robinson invente la sirène en modulant l'air sous pression avec un disque rotatif. 

  

 
  De 1800 à 1900

 

  1816: 

 

découverte du comportement adiabatique du son. (Les modifications très rapides d'un gaz en fonction de sa température). P. S. Laplace livre la première théorie convaincante sur la vitesse du son.

 

  1818: 

 

Augustin Fresnel étudie les aspects mathématiques des phénomènes d'interférences des ondes sonores (et lumineuses)

  1843: 

G. S. Ohm formule les lois qui portent son nom (pour l'électricité et le son) Il étudie la capacité de l'oreille humaine à les fréquences (fondamentale et harmoniques) composants les sons complexes. Il en déduit que l'impression auditive est indépendante de la relation de phase entre les harmoniques.

  1851: 

Corti étudie la structure de l'oreille interne, et son fonctionnement
 

  1857: 

E. Scott de Martinville invente le Phonautographe pour enregistrer le son. Le brevet décrit une membrane munie d'une aiguille montée à la petite extrémité d'un entonnoir, le support d'enregistrement est un cylindre rotatif. Précurseur du Phonographe.


 

1865:

Von Helmholtz publie le résultat de ses études sur l'acoustique, c'est la référence absolue sur l'audition et l'acoustique. C'est aussi l'inventeur de la formule du résonateur de Helmholtz (bien entendu).

Helmholz.jpg

  1866:  

A. Kundt étudie les résonances des sons dans les tuyaux et propose une méthode pour calculer les ondes stationnaires

  1873: 

A. Kundt étudie les résonances des sons dans les tuyaux et propose une méthode pour calculer les ondes stationnaires

 

  1874: 

Ernst Werner Von Siemens (fondateur de la firme allemande du même nom) dépose le premier brevet pour un transducteur sonore qui a toutes les caractéristiques du haut-parleur électrodynamique.

  1877: 

Le livre "Theory of Sound" de Lord Rayleigh's  devient la nouvelle référence en matière d'acoustique.

  1877: 

Thomas Edison invente et commercialise le Phonographe qui permet d'enregistrer et de reproduire le son. 

 

  1882: 

K. R. Koenig développe une palette complète d'instruments permettant de détecter et de produire des sources sonores.


H%20Hertz.jpg

  1878: 

Le physicien allemand Heinrich Hertz générait, pour la première fois, des ondes radio avec une source électrique.

 

 

   De 1900 à 2000

 
  1900:


A l'exposition universelle de Paris, Waldemar Poulsen (DK) fait entendre la voie du Kaiser Franz Joseph, grâce au premier enregistrement magnétique, c'est un fil de métal qui sert de support.

*

  1900: 


L’analyse physique et mathématique de l’acoustique architecturale  prit réellement forme au début du XXe siècle, grâce aux travaux de l’Américain Wallace Sabine. En 1901, le Boston Symphony Hall fut ainsi le premier établissement à bénéficier d’une étude théorique de la réverbération avant sa construction. 

Sabinne.jpg

  1907: 


Lee de Forest invente le tube électronique (triode) L'amplification électronique donne un véritable coup de fouet au développement de l'électroacoustique, il est enfin possible d'émettre un son à une fréquence déterminée et de le mesurer précisément. En 1910, De Forest présente la première transmission radiodiffusée en direct d’un opéra !


 

  1918: 


Langevin utilise des ultrasons pour mesurer la profondeur des océans et détecter les icebergs, il invente le sonar.


 

  1922 : 


En France, Maurice Guéritot propose un véritable haut-parleur avec un rendement relativement élevé, il sera commercialisé par la société Gaumont.


  1925: 


Les américains E.W. Kellogg et Chester commercialisent un haut-parleur associé à un amplificateur de 1 Watt, une puissance remarquable pour l'époque, leur appareil est le premier à connaître un succès commercial et on leur attribue souvent à tord la paternité de l'invention du haut-parleur.


  1930: 


Invention de l'enregistrement optique, le son arrive bientôt dans les salles de cinéma.                        

1940:


Harvey Fletcher (Bell Téléphone Labs) jette les bases de la Psycho acoustique moderne (il démontre l'effet de masque d'un son fort sur un son plus faible de fréquence voisine).

 

 

  1941: 

 

Fantasia de Walt Disney est le premier film cinéma avec une bande son Stéréo, de nombreuses salle s’équipent déjà une voie centrale pour améliorer le rendu des voix.


 

  1950: 

 

Début des bandes son magnétiques sur les films cinéma possibilité d'utiliser 4 à 6 canaux


 transistor.jpg

  1956: 

 

les physiciens américains Walter Brattain, John Bardeen et William Shockley sont honorés par le prix Nobel de physique pour l'invention du transistor dans les laboratoires de Bell (USA). Quatre années plus tard l'idée de regrouper une vingtaine de transistor sur une seule puce de silicium donne naissance au circuit intégré. 


  1958:

 

Le disque 33 tour devient stéréo 
 

  1960: 

 

La radio FM stéréo fait ses premiers pas 
 

  1970: 

 

La famille des circuits intégrés accouchent du microprocesseur et c'est l'ère numérique commence ! 
 

  1972: 

 

La cassette vidéo VHS fait entrer les films dans les foyer, mais le son est mono 
 

 

  1972: 

 

Thomson-CSF et Philips commercialisent le vidéodisque pour concurrencer la cassette vidéo préenregistrée et offrir un son et une image de meilleure qualité et le son stéréo, le démarrage est très lent.


  1978: 

 

Le Dolby Suround Stéréo sur piste magnétique ouvre une nouvelle ère du son cinéma 
 

  1979: 

 

Les firmes Philips et Sony inventent le Compact Disc il se décline dès le départ en CD-ROM, le CD-I et VidéoCD, la cassette vidéo devient stéréophonique. C'est le début de l'ére numérique pour le grand public.


cd1karajan_morita_vantilburg.jpg

Le chef d'orchestre Herbert von Karajan

entouré du président de Sonyet du président de Philips.

1982:

Commercialisation des premiers lecteurs CD par ses inventeurs Philips et Sony.


  1987: 

 

Le Dolby Suround Prologic arrive dans les foyers presque dix ans après son apparition au cinéma.
 

  1992:

 

Le son cinéma démarre sa révolution numérique avec le Dolby Digital Optique en 5.1 
 

  1995: 

 

commercialisation du premier circuit intégré pour le Dolby Digital en réception satellite aux USA 
 

  1997: 

 

: le DVD (Digital Versatile Disc) débarque ! Grâce à l’utilisation d’un laser de longueur d’onde plus courte la dimension des alvéoles étant ainsi réduite de moitié. La capacité de DVD représente de 7 à 26 CD selon les versions.

 

  2000: 

 

Le DVD devient enregistrable, et il va essayer de détrôner le CD audio en proposant un son de meilleure qualité sur cinq canaux les deux systèmes en concurrence sont le SACD et le DVD Audio (voir le son multicanal) 

 

 

Le reste vous connaissez déjà....

 

 


 Retour a l'acceuil