Écoute comparative


 

Quelques conseils:


Ces conseils sont particulièrement importants pour le choix de vos enceintes. Ce sont les éléments les plus importants du système de reproduction sonore, ils détermineront 90% les performances sonores de votre home cinéma.


Les préparatifs indispensables:


Se munir de CD (et de DVD) que l'on connaît bien, le mieux est souvent de prendre ses CD et films préférés, écoutez ces enregistrements chez vous avec votre système actuel et éventuellement au casque pour repérer les passages qui vous paraissent intéressants.

La sélection doit comporter, des solistes instrumentaux, des voix d'hommes et de femmes (chantées mais aussi parlées, c'est souvent très intéressant), des percussions, de grosses masses musicales avec beaucoup d'instruments. La musique classique bénéficie assez souvent de techniques d'enregistrement qui ne supportent aucun trucage si vous aimez ça profitez-en. 

 

Si vous allez au concert, choisissez aussi des genres de musiques que vous avez entendues récemment dans les vraies conditions du concert.

 

auditoruim.jpg


Un peu de méthode:


Il faut comparer les appareils en utilisant toujours les mêmes extraits de musique et de film. Les extraits doivent rester courts afin que les comparaisons ne durent pas des heures, mais aussi pour bien utiliser la mémoire sonore qui s’estompe vite. De plus au bout de 40 à 45 minutes votre capacité d'écoute et de concentration diminue, faite une pose si nécessaire.


Il ne faudrait jamais comparer plus de quatre ou cinq systèmes le même jour. Une bonne méthode consiste à écouter en premier un système très haut de gamme, très réputé, dont vous rêvez, mais qui ne correspond hélas pas à votre budget, ensuite vous sélectionnez les systèmes correspondants à votre budget mais qui supportent la comparaison, faites une petite pause avant de passer au test comparatif définitif.


 

Ce qui révèle les défauts:


La voix parlée et chantée permet de détecter facilement les résonances dans le médium, idem pour les instruments solistes sans accompagnement, n'oubliez pas que la voix humaine est certainement la source sonore que nous entendons le plus souvent et que nous connaissons le mieux, en plus, elle utilise la bande de fréquence ou l'oreille humaine à la meilleure sensibilité. (Si vous avez un bon enregistrement de certains membres de votre famille, n'hésitez pas)

Les consonnes et en particulier les sifflantes comme "S", "T" ou "CH" mettent en valeur les qualités ou les défauts du tweeter (mais aussi du micro lors de la prise de son), si le tweeter est de très bonne qualité les défauts beaucoup moins importants du son numérique deviennent audibles (écoutez de préférence les chœurs, parce que les solistes sont dépendants de leur micro qui est souvent trop près et accentue les sons sifflants)

Les grosses masses orchestrales montrent la capacité des enceintes pour reproduire une vraie scène sonore, si en stéréo normale vous avez déjà une bonne localisation des sources sonores et une impression de profondeur de la scène, c'est très bon signe. Mais attention pour ce genre de test nous somme tributaire des techniques de prise de son, qui ne donnent que très rarement une image spatiale vraiment réaliste.

Les percussions sont un test de précision du bas médium et du grave (pas de l'extrême grave contrairement aux idées reçues), avec un système précis vous avez l'impression de sentir les "coups" même avec un niveau sonore relativement faible, si la prise de son est bonne il faudrait aussi pouvoir distinguer les vibrations de l'instrument des résonances du local de prise de son.   

Les bandes sons des films comportent souvent un niveau d'extrême grave volontairement exagéré, à contrôler à forte puissance bien entendu pour tester la tenue en puissance de vos futurs caissons de graves.


Pour contrôler la précision des graves le son des contrebasses dans les enregistrements de musique classique ou de jazz est remarquablement efficace, à condition d’avoir entendu  ce son en « vrai2 lors d’un concert


Vous pouvez reconnaître facilement par vous-même un système  très homogène en demandant au vendeur de vous montrer la procédure de réglage du décodeur surround. En effet le "bruit rose" utilisé pour faciliter le réglage du niveau sonore pour toutes les enceintes ne doit presque pas changer de coloration en passant d'une enceinte à l'autre. Cette méthode est très précise, puisqu’elle permet de détecter des modifications de timbre quand on déplace une enceinte d'un point à un autre du local d'écoute. Même avec cinq enceintes parfaitement identiques, il est impossible d'obtenir exactement la même sonorité puisqu’elle dépend aussi de leur positionnement dans le local, mais un bon système produira au moins pour les trois enceintes avant des sonorités très proches



Les risques du métier:


N'oubliez jamais que chaque auditorium à une influence non négligeable sur le résultat de l'écoute, si vous avez l'intention de dépenser une très grosse somme d'argent, demandez s'il est possible d'écouter le système à votre domicile (moyennant un chèque de caution évidemment)

Faites attention au niveau sonore pendant les comparaisons, une légère différence de niveau peut donner l'impression que l'enceinte qui joue le plus fort est meilleure, n'hésitez pas de demander au vendeur de corriger le niveau si nécessaire

N'écoutez que modérément les conseils du vendeur, il n'aime pas forcement la même chose que vous, et le choix d'une enceinte est aussi une question de goût. Par contre les conseils d'une personne en qui vous avez confiance et qui partage vos goûts musicaux peuvent être utiles

Revenez écouter le système une seconde fois, si après plusieurs jours vous retrouvez les mêmes qualités, il y a de fortes chances qu'elles ne sont pas subjectives


 


stress.jpg Soyez gentil avec les vendeurs, (ou les vendeuses), ils font leur métier,
et leur journée à peut être été dure.

.

 

 

         


 Retour a l'acceuil